Le Palais de la musique et des congrès : l'entrée Erasme, près du Tram

 

Programme détaillé du congrès des 25 et 26 mai 2010

 

Le comité scientifique s'est réuni mercredi 28 avril de 14 heures à 16 heures.

Le programme définitif est arrêté depuis jeudi 29 avril. Il comprend 28 communications.

Voici le déroulement horaire du congrès :

 

  • Mardi 25 mai

- Accueil des congressistes à partir de 8 heures 15

- Ouverture du congrès à 8 heures 45

- Première communication à 9 heures

- Fin de la première journée à 18 heures (fin de la dernière communication à 17 heures 30).

  • Mercredi 26 mai

- Accueil des congressistes à partir de 8 heures

- Première communication à 8 heures 30

- Fin du congrès à 13 heures 30 (fin de la dernière communication à 13 heures)

- Buffet proposé de 13 heures 30 à 14 heures 30.

 

Chacune des 28 communications durera exactement 20 minutes
(sans les questions qui seront regroupées avant chaque pause).

 

Attention : le programme est légèrement modifié depuis mardi 11 mai.

 

Programme complet à télécharger tel qu'il sera remis à chaque congressiste (4 pages)
Ce programme complet (déroulement minuté et références des conférencières et conférenciers) de quatre pages est celui qui est imprimé et va être remis à chaque congressiste mardi matin.
program-complet-RMS-2010.pdf
Document Adobe Acrobat [785.7 KB]

 

Mardi 25 mai - Matin (8 heures 45 à 12 heures 40)

08:45-09:00
Allocution d'ouverture

 

Management, évaluations, certifications

 

1. 09:00-09:20

Le tableau de bord est un outil de management : 12 indicateurs qualité couvrant 5 domaines (documents, validation des cycles, traçabilité, hygiène, formation) ont été mis en place à la suite de la création d'un manuel d'assurance qualité en stérilisation centrale. Ce tableau de bord ainsi constitué s'est révélé un outil efficace de management au quotidien de l'équipe de stérilisation :

Issa DIOUF, Marie-Christine LLOPIS, Thierry COHEN, Michelle LEBAS-CERTAIN.

 

2. 09:20-09:40

L’audit des pratiques professionnelles concernant le tri des déchets au centre de réadaptation fonctionnelle de Mulhouse (CRM) et la dynamique d’amélioration :

Jean-Claude SCHREPFER et Martine HELL.

 

3. 09:40-10:00

La certification AFNOR "métier" d'une entreprise de transport sanitaire, employant environ 70 personnes. L’évaluation de la qualité des transports, le suivi des désinfections et l’évaluation de la satisfaction des clients, illustrés par quelques tableaux de bord :

Serge WADEL.

 

4. 10:00-10:20

Vous avez dit qualité ? : la mobilisation du personnel d'un centre hospitalier spécialisé en psychiatrie : analyse critique des pratiques quotidiennes effectuée par les différentes catégories de personnel, en s’appuyant sur le manuel de certification HAS V2010. Le travail des équipes impliquées est mis en scène dans un film vidéo qui montre leur évolution déterminante, à partir de leurs débuts amusés :

Nicole JEZEQUEL.

 

10:20-10:40 Questions
10:40-11:00 Pause

 

5. 11:00-11:20

L’analyse comparée des résultats de l’accréditation certification V2 et V2007 de novembre 2005 à mai 2009 de près de 1700 établissements de santé (parmi eux, les établissements adhérents à la Fédération des établissements hospitaliers & d'aide à la personne, privés non lucratifs ou FEHAP) par  :

Hélène LOGEROT.

 

6. 11:20-11:40

Les autoévaluations dans le contexte du premier niveau d’excellence de l’European foundation for quality management (EFQM) (fondation européenne pour le management par la qualité) au sein du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Charleroi (Belgique) :

Nathalie ZANDECKI.

 

7. 11:40-12:00

Un outil d’évaluation et d’autoévaluation spécifique à la santé et au social : le SPEQ (Système de promotion et d’évaluation de la qualité) intègre les exigences de la norme ISO 9001:2008 plus d’autres liées aux secteurs d’activité. La version 2009 du référentiel, modulaire, est un instrument de management institutionnel, adapté à l'évaluation des établissements médico-sociaux :

Gilles FAURE.

 

8. 12:00-12:20

De l’évaluation de la non qualité au changement organisationnel : la réorganisation d’un service de consultations externes d’ophtalmologie. Comment la correction des dysfonctionnements peut s’appuyer sur la valorisation de certains aspects positifs de la non-qualité.

Caroline MERDINGER-RUMPLER et Thierry NOBRE, Claude SPEEG.

 

12:20-12:40 Questions

 

Repas de 12 heures 40 à 14 heures

 

Mardi 25 mai - Après-midi (14 heures à 18 heures)

 

Management, évaluations, certifications (suite)

 

9. 14:00-14:20

De l'auto-évaluation de certification HAS en hospitalisation à domicile (HAD) à l'évaluation interne en service de soins infirmiers à domicile (SSIAD), création d'une dynamique institutionnelle :

Renelle MENNESSIER.

 

10. 14:20-14:40

Les évaluations dans le secteur médicosocial : la place, dans le dispositif de l'évaluation externe, de la certification « NF Services » dans le secteur médico-social : « NF Etablissements recevant des personnes âgées » (c’est-à-dire les établissements d’hébergement pour personnes âgées ou EHPA) et « NF Services à la personne » (c’est-à-dire les soins à domicile ou SAD, y compris les soins infirmiers ou SIAD) :

Nathalie GRÉGOIRE et Malika BELMADANI.

 

11. 14:40-15:00

L’audit du circuit du médicament au sein des établissements vendéens (SSR, SLD et EHPAD), de la prescription à l’administration ; mesure du niveau de sécurisation des circuits ; proposition d'outils d'amélioration (grille pour cartographier les risques et procédures relatives à une organisation conforme à la réglementation) :

Pascal BARREAU.

 

15:00-15:10 Questions

15:10-15:30 Pause

 

Evaluation et traitement des risques

 

12. 15:30-15:50

La gestion des risques en établissement de santé : le point de vue de la Société française de gestion des risques en établissement de santé (SOFGRES) :

Marie-Françoise DUMAY.

 

13. 15:50-16:10

L’évaluation des risques : l’analyse préliminaire des risques (APR) appliquée au risque de transmission de l’agent de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) :

Eric BERTRAND et Joël SCHLATTER.

 

14. 16:10-16:30

La gestion des risques sanitaires d’origine infectieuse : l’exemple de la pandémie grippale liée au virus de type A H1N1 :

René NOTO.

 

15. 16:30-16:50

L'analyse de scénarios cliniques d'évènements indésirables liés aux soins (survenus dans d'autres établissements) : une méthode d'analyse a priori des risques, d'évaluation des pratiques (EPP) et d'amélioration de la sécurité :

Pauline OCCELLI, Jean-Luc QUENON.

 

16. 16:50-17:10

Une gestion des risques a posteriori concernant une erreur d’identité. L’analyse approfondie avec l’étude des causes racines (selon la méthode adaptée de l’étude nationale sur les évènements indésirables graves liés aux soins, ENEIS), la structuration d’un plan d’action et la réflexion sur les trois niveaux de régulation de l'activité (réflexe, réglé et réflexif, selon Rasmussen) :

Florence DELAPERCHE, Jean-Luc QUENON.

 

17. 17:10-17:30

L'évaluation a priori du risque d’erreur d’identité dans un établissement de santé par des exercices avec des patients fictifs ; projection d’un film vidéo montrant cette simulation (enregistrée en caméra cachée pour une émission télévisuelle) :

Jean-Luc QUENON, Florence DELAPERCHE.

 

17:30-18:00 Questions
Fin de la première journée
 

 

Mercredi 26 mai - Matin (8 heures 30 à 13 heures 30)

 

Sécurité des soins. Evaluation des pratiques professionnelles

 

18. 08:30-08:50

Analyse et prévention des surdosages ou des effets indésirables hémorragiques sous traitement anticoagulant par antivitamines K (AVK). Groupe de travail de la région Alsace concernant la pharmacovigilance des AVK :

Martine TEBACHER-ALT.

 

19. 08:50-09:10

L’évaluation de la check-list au bloc opératoire : outil de partage ou support de traçabilité ? L’analyse réalisée par le groupe de travail de la Haute autorité de santé (HAS) :

Patrice PAPIN.

 

20. 09:10-09:30

La qualité au bloc opératoire : comment avancer ? L’aide des check-lists dans l'évaluation de la sécurité des patients :

Irène PHILIP, Hervé ROSAY, Marie-Thérèse LUPO, Michel RIVOIRE.

 

21. 09:30-09:50

L’évaluation de la compliance des cliniciens aux protocoles péri-opératoires, et celle de l’efficacité de la prise en charge de l’opéré, avec un système d’acquisition des paramètres cliniques au lit du patient :

Jean-Louis BOURGAIN.

 

22. 09:50-10:10

L’évaluation de la qualité des soins et de la « bientraitance » concernant les personnes âgées : l’utilisation des différents outils du programme "Mobilisation pour l’amélioration de la qualité des soins" (MOBIQUAL) et leur appropriation, en lien avec le Collège professionnel des gériatres français (CPGF), organisme agréé (OA) par la HAS pour les EPP :

Sébastien DOUTRELIGNE.

 

10:10-10:40 Questions

10:40-11:00 Pause

 

23. 11:00-11:20

L’évaluation en chirurgie : le suivi d'indicateurs par "carte de contrôle" en chirurgie de la glande thyroïde :

Cyrille COLIN, Antoine DUCLOS, Jean-Christophe LIFANTE, Jean-Louis PEIX.

 

24. 11:20-11:40

L'évaluation de la certification HAS : la mise en place, au sein de la HAS, d’un comité de retour d’expérience (CREX) de la certification dans sa version 2010 ; les premiers résultats, avant leur présentation officielle :

Bruno LUCET.

 

25. 11:40-12:00

Deux types de réunion pour l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) : la revue de morbidité-mortalité (RMM) et le comité de retour d’expérience (CREX) : de l'antinomie apparente à la complémentarité :

Patrick NACHIN.

 

26. 12:00-12:20

L’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) : la mise en place de la revue de morbidité-mortalité (RMM) dans un Centre régional de lutte contre le cancer (CRLCC). Son articulation avec la certification dans sa version 2010 et avec la gestion des évènements indésirables :

Isabelle BERNARDI.

 

27. 12:20-12:40

Evaluation des pratiques professionnelles (EPP) portant sur la prévention de la maladie veineuse thromboembolique dans la prise en charge postopératoire des fractures de l’extrémité supérieure du fémur en soins de suite et réadaptation gériatriques (SSRG), par la méthode de l’audit clinique ciblé sur dossier concernant une période de 2 mois :

Marie NOBLET-DICK.

 

28. 12:40-13:00

Les évaluations des pratiques professionnelles (EPP) en 2010 : Quoi ? Qui ? Où ? Quand ?Comment ? Où en sommes-nous ? Où allons-nous ? Mise au point d'un responsable de la Haute autorité de santé (HAS) :

Marielle LAFONT.

 

13:00-13:30 Questions

13:30
Clôture du congrès

Buffet de 13 heures 30 à 14 heures 30

 

N'hésitez pas à nous poser des questions :

Nom:*
Adresse email:*
Téléphone:
Question:*
 
Veuillez entrer le code.:

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.